ABSTRACCIONES

ALEGORÍAS

AMAZONAS

CRISÁLIDAS

CRÍTICAS

COLSON

DANZAS

DIBUJOS

EUROPA

FIGURACIONES

FORTUNA

FULGURANTES

ONÍRICA

LITÚRGICA

LÚDICA

MUSEO

MUJER

ORÁCULOS

OBRAS

ÓRFICAS

OTOÑO

POLÍTICA CULTURAL

DADORAS

NINFAS

OCEÁNICA

ORGÁNICA

TEXTOS

TRÓPICO

 

 

CUENTOS

LA INICIACIÓN

CELAJES

MALENANORADA

EL NAHUAL

PULPO A LA GALLEGA

LA PORTEÑA

LA TOSCANA

LA PUTANA DE PERPIGNAN

LA TORRE VIGILADA

LA SOLUCIÓN EN EL OMBLIGO

LA VENUS DE TABOGA

LA SALAMANDRA

VIENTOS DEL NORTE

LA VINDICACIÓN DE OMAR

EL ABRAZO

 

 

Caraïbe Insulaire

DICTIONNAIRE

CULTUREL DES Caraïbes

PEDRO UREÑA RIB

Jean-Paul-Duviols

 

 

 

 

Par le biais de cet ouvrage, nous souhaitons vous faire partager le fruit de nombreuses années de réflexion sur un enseignement de langues dans la Caraïbe où les "langues maternelles" des différents groupes linguistiques sont enseignées chez les voisins en tant que langues étrangères.

Mais il se trouve, qu'en dépit des avancées technologiques et didactiques, les langues enseignées continuent de véhiculer des traces de certains néocolonialismes et ne stimulent nullement les empathies entre les peuples de nos propres pays caribéens linguistiquement "différents".

Dans l'enseignement, sauf des cas très exceptionnels, les cultures véhiculées par cet enseignement sont les cultures de pays qui ont colonisé la région (Espagne, France, Angleterre principalement). Leur présence est prédominante pour ne pas dire exclusive et excluante.

Les programmes officiels pour l'enseignement de l'anglais, du français et de l'espagnol, en tant que langues étrangères, n'incluent presque jamais des données culturelles des autres pas caribéens mais présentent amplement les cultures des anciens colonisateurs: la plaza de toros et la Paella, London bridge et la reine d'Angleterre, la tour Eiffel et la baguette, les fromages qui puent....

Et ne parlons pas des normes linguistiques: ni cubains, ni portoricains ni dominicains nous ne parlons pas comme on parle à Castille!!!

Nous ne sommes absolument pas contre l'enseignement des cultures et littératures européennes qui font partie de notre patrimoine culturel mais pour l'inclusion de nos cultures et de nos auteurs, nos penseurs et nos artistes, dans cette activité formatrice et qui devrait contribuer à affirmer notre cohésion en tant que région qui se constitue et qui devra avoir un futur commun beaucoup plus cohérent.

C'est donc dans cette perspective que nous avons, avec Jean Paul DUVIOLS, Professeur émérite de la Sorbonne, Paris IV, auteur de nombreux ouvrages didactiques pour l'enseignement de l'espagnol en France, entrepris la tâche de recueillir des informations sur la culture des différents pays caribéens, culture du quotidien et culture "Culte", pour les offrir aux enseignants et apprenants de langues et cultures de France et la Caraïbe francophone et à un public général caribéen, dans le but de créer des synergies et empathies dans la région et d'enrichir les options d'enseignement de langues et cultures de la région dans la région, diffuser nos écrivains et nos prix Nobels, notre gastronomie si proche et si variée, nos artistes, nos intellectuels...

Evidemment, cet ouvrage est publié en français. Il faudrait réunir des efforts importants pour réussir sa traduction en espagnol et en anglais. Mes amitiés caribéennes!


Je vous prie de voir ci-dessous la description de l'ouvrage et le texte de présentation de l'auteur haïtien René Depestre


Pedro Ureña Rib
MCF Université des Antilles et de la Guyane, IES de la Guyane
15 lot Les Amaryllis, 97354 Rémire-Montjoly, Guyane française
Tél. (594) 594 38 42 56 (594)694 20 32 33
Skype: oso973
Prur2@wanadoo.fr / http://www.latinartmuseum.com
 

 

AVANT-PROPOS

Ce dictionnaire est destiné aux étudiants et aussi à un public plus large, à tous ceux qui veulent se familiariser avec la richesse culturelle des Caraïbes. Il ne s'agit pas de rivaliser avec les encyclopédies, les livres d'histoire ou de littérature, ni avec les guides touristiques, mais de proposer une approche essentielle d'un monde qui reste méconnu.
Les auteurs sont conscients qu'une telle entreprise comporte des choix qui supposent des lacunes, des oublis volontaires ou involontaires et que certaines rubriques mériteraient de plus longs développements.
En effet, rédigé dans le même esprit que les précédents dictionnaires (Espagne, Amérique latine, France), ce répertoire est une initiation qui ne saurait approfondir chaque sujet comme il le mérite, mais il a la prétention d'ouvrir des perspectives et de réunir pour la première fois des cultures qui ont déjà une longue histoire commune.
Les États-membres de la Caraïbe sont : Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, la Barbade, le Belize, la Colombie, le Costa Rica, Cuba, la Dominique, la Grenade, le Guatemala, la Guyana, Haïti, le Honduras, la Jamaïque, le Mexique, le Nicaragua, le Panama, la République dominicaine, Sainte-Lucie, Saint-Christophe et Nevis, Saint- Vincent et les Grenadines, le Salvador, le Surinam, Trinité et Tobago, le Venezuela.
Les membres associés : Aruba, la France (au titre de la Guyane, de la Guadeloupe et de la Martinique), les Antilles néerlandaises et les îles Turques et Caïques.
Nous avons ajouté à cette liste l'île de Porto Rico qui se trouve dans l'aire caraïbe. Pour ce qui concerne le Mexique, la Colombie et le Venezuela, déjà traités pour l'essentiel dans le dictionnaire Amérique latine, nous avons considéré ces pays seulement en fonction de leur « façade » caraïbe. Nous renvoyons à ce même dictionnaire pour certaines entrées.

Voir texte de présentation de René Depestre écrivain haïtien

UN ARC ET SES FLÈCHES

« Le bassin caraïbe - qu'une vision manichéenne présente comme des terres en flammes entourées d'une mer en ébullition - est en train de vivre une nouvelle étape de son aventure historique. Pouvant devenir ce qu'il est, l'archipel, dans son ensemble, a aujourd'hui quelque chose en propre à exprimer, et il le fait avec vigueur dans tous les domaines de la pensée et de l'action. Les données historiques, écologiques, sociales, ludiques, politiques, religieuses, prennent souvent des dimensions épiques dans la vie comme dans les cultures de la région.

Quant au complexe littéraire et artistique de la Caraïbe, il traduit une sensibilité dionysiaque, solaire et onirique à la fois, qui rassemble sur le même registre le réalisme picaresque et le surréalisme populaire. Entre l'être humain et le milieu naturel caribéen s'ouvre un golfe éblouissant : l'élémentaire joie de vivre (malgré d'atroces malheurs sociaux) côtoie la jouissance quasi érotique que procure l'équilibre des sons, des couleurs et des formes. À cet égard, sans sous-estimer le rôle de la littérature et des arts plastiques, la musique occupe aux Caraïbes le premier rang de l'appréhension esthétique des expériences vécues.

L'arc de la Caraïbe finira donc un jour par briser le dernier côté du triangle où le commerce colonial enferma son destin, afin de décocher dans toutes les directions de la solidarité des flèches musicales, plastiques, romanesques et poétiques. Ce jour-là, le monde recevra la nouvelle que les maladies de l'histoire et de la géographie peuvent être changées en suprême santé du réel et de l'imaginaire des sociétés. »

René Depestre





Dictionnaire culturel Caraïbes,
Jean-Paul Duviols, P. Urena-Rib ...
Auteur, Jean-Paul Duviols, P. Urena-Rib. Editeur, Ellipses. Date de parution, décembre 2008. Collection, Dictionnaire. ISBN, 272983804X ...
livre.fnac.com/a2449298/Jean-Paul-Duviols

La Caraïbe n'a plus à démontrer qu'elle est une des régions les plus dynamiques du globe sur le plan de la culture. Eu égard à la spécificité du contexte historique et à la jeunesse de ces petits pays, presque tous sous tutelle économique et politique, on ne peut que s'incliner devant la qualité de certaines de leurs productions.

Elles sont remarquables clans des domaines aussi variés que la musique, la danse, le théâtre ou la littérature. Les arts plastiques n'étant pas en reste, bien que leur poussée soit relativement plus récente. Le défi à relever peut aussi se mesurer en termes de temps, car íl faut bien faire le constat que ces territoires neufs doivent soutenir la comparaison avec des nations qui ont des millénaires d'histoire et de traditions culturelles.

 


 

 

 

 

Ureña Rib has seen his work exhibited around the World and holds a prominent position on the Art scene in his own country, but he admits to be particularly drawn to Montreal, which he visits annually. Renting a studio in the downtown Belgo Building, he immerses himself enthusiastically in the creative and diverse atmosphere of Montreal producing here his works.

FERNANDO URENA RIB

ART STUDIO

 

 

CONTACT INFORMATION

  

 

Revisado: May 03, 2013
TODOS LOS DERECHOS RESERVADOS. ALL RIGHTS RESERVED

 

 

Home Contact us Search for Artists profiles Latin Artists Directory
P© Latin Art Museum 2006
free hit counter